En 2024, ce sera 135€ d’amende pour ceux qui ne connaissent pas ce panneau !!!

Estelle Biron
Par Estelle Biron Publié le 15 janvier 2024 à 8h52
En 2024 Ce Sera 135€ D'amende Pour Ceux Qui Ne Connaissent Pas Ce Panneau

Des panneaux en forme de losange apparaissent progressivement sur les routes de France pour indiquer l’existence de voies, appelées VR2+, réservées au covoiturage et aux véhicules à très faible émission. Ces nouvelles mesures visent à réduire la congestion routière, encourager l’utilisation des transports publics et diminuer les émissions polluantes.

Panneau diamant : signe d’une voie réservée

Le panneau diamant présente un losange blanc sur fond bleu ou affiché en lumière sur fond noir. Il est situé soit sur le côté des routes, soit sur un panonceau placé au-dessus des voies de circulation concernées. Ce dispositif signalétique fait partie intégrante d’une politique de mobilité appliquée par les autorités compétentes en matière de gestion du trafic routier.

  • Les véhicules avec au moins deux occupants ;
  • Les véhicules à très faibles émissions (100% électriques ou à hydrogène), quelle que soit leur capacité d'accueil;
  • Les taxis, même vides ;
  • Les motos, à condition qu'elles soient conduites par deux personnes.

Ces réserves de voies sont soumises à des horaires spécifiques dans certaines villes, comme Strasbourg où elles ne sont en vigueur qu'en semaine de 6h à 10h et de 16h à 19h.

Les sanctions en cas de non-respect des règles

Les conducteurs qui circulent sur ces voies réservées sans remplir les conditions requises s'exposent à une amende de 135 euros. Les radars intelligents, capables de détecter le nombre de personnes à bord du véhicule, sont placés le long de ces voies pour veiller au respect des règles.

Où peut-on trouver ces voies réservées ?

Panneau CovoituragePlusieurs grandes agglomérations ont déjà adopté ce système de voies réservées, parmi lesquelles :

  • Lyon (autoroutes A6 et A7) ;
  • Grenoble (autoroute A48) ;
  • Strasbourg (autoroute A35) ;
  • Nantes et Rennes (à venir).
Lire aussi :  Permis à 17 ans MAIS impossible de s'assurer. Voici les solutions

Selon l'Agence de la transition écologique (Ademe), le covoiturage permettrait de réduire de 10% en moyenne les émissions de gaz à effet de serre par équipage. Cependant, seulement 3% des trajets sont effectués en covoiturage actuellement.

Des bénéfices pour la mobilité et l'environnement

Instaurer ces voies réservées répond à deux objectifs principaux :

  • Améliorer l'utilisation de l'infrastructure routière en réduisant le temps de trajet moyen pour les usagers utilisant les voies VR2+ ;
  • Inciter les usagers à changer de mode de transport en choisissant des options de mobilité partagée ou à faible émission grâce à la fiabilité et la réduction du temps de trajet.

Des spécificités locales à prendre en compte

Chaque ville peut adapter le système de voies réservées en fonction de ses besoins, comme à Strasbourg où les véhicules électriques sont interdits dans ces voies. Il est donc essentiel de bien observer la signalisation pour éviter toute infraction involontaire.

Par ailleurs, en cas d'accident sur les autres voies, la voie réservée covoiturage située à gauche est désactivée et tous les automobilistes peuvent à nouveau l'emprunter.

Le dispositif des voies réservées VR2+ est une initiative encourageant l'usage du covoiturage et des véhicules à faibles émissions afin de réduire les embouteillages et les impacts environnementaux du trafic routier. Toutefois, il est important de se tenir informé des règles concernant ces voies ainsi que leur emplacement pour éviter des sanctions inutiles. À terme, cela pourrait contribuer à créer un espace urbain plus écologique et durable pour tous les citoyens.

Estelle Biron

Bonjour, je suis Estelle Biron et j'adore m'informer sur tous les sujets de société. J'apprécie particulièrement lire ce que les autres ont à dire et livrer mes propres analyses dans mes articles...