Nouveau record du monde, une performance exceptionnelle au 200m des plus de 85 ans

Jérôme Teras
Par Jérôme Teras Publié le 20 janvier 2024 à 13h51
Nouveau Record Du Monde, Une Performance Exceptionnelle Au 200m Des Plus De 85 Ans

L'athlétisme n'a pas d'âge, et c'est bien ce que nous prouve Emma Maria Mazzenga, une italienne de 90 ans qui vient de battre le record du monde du 200 mètres. Un exploit qui force l'admiration et rappelle que le sport peut être pratiqué à tout âge, et à haut niveau. Zoom sur cette performance hors-norme.

Un nouveau record du monde pour une nonagénaire déterminée

Dimanche dernier, à Padoue en Italie, le stade était en émoi. Une dame de 90 ans, Emma Maria Mazzenga, s'alignait sur la ligne de départ du 200 mètres. Sa foulée n'était pas forcément académique, mais elle était déterminée et surtout rapide. De quoi lui permettre de parcourir la distance en 54 secondes et 47 centièmes, et de décrocher un nouveau record du monde.

Ce n'est pas la première fois que cette professeure à la retraite fait parler d'elle dans le monde de l'athlétisme : son dernier record du monde, sur 400 mètres, date de quatre ans, dans la catégorie plus de 85 ans. Deuxième record du monde, donc, pour cette athlète d'exception.

Un palmarès impressionnant pour une carrière tardive

Si l'on est impressionné par les records d'Emma Maria Mazzenga, c'est aussi parce que la course à laquelle elle se consacre n'est pas une mince affaire. Le 200 mètres, c'est une épreuve de sprint, qui demande des qualités de vitesse et d'explosivité. Et notre championne ne manque pas de ressources.

Lire aussi :  Les Bleues remportent le Tournoi de France 2023

Commencée sur le tard, à 53 ans, sa carrière est pourtant émaillée de titres et de records. Au compteur, on compte pas moins de 21 titres mondiaux50 titres en Europe et 113 en Italie. Un palmarès à faire pâlir d'envie plus d'un athlète, et qui force le respect.

Un exemple de détermination et de longévité

Loin des stéréotypes sur l'âge et le sport, Emma Maria Mazzenga prouve qu'il est possible de réaliser de grandes performances, quel que soit son âge. Un bel exemple de détermination et de longévité, qui montre que le sport est une affaire de passion et de volonté, bien plus que de jeunesse.

Avec son nouveau record du monde, cette athlète nonagénaire nous donne une belle leçon de vie et de résilience. Elle prouve que l'âge n'est pas une limite en soi, et que chacun peut repousser ses propres barrières pour accomplir de grandes choses.

Les records du troisième âge, une tendance en plein essor

Loin d'être un cas isolé, Emma Maria Mazzenga fait partie de ces athlètes du troisième âge qui multiplient les exploits sportifs. À l'image de l'Américaine Olga Kotelko, détentrice de nombreux records mondiaux en athlétisme dans la catégorie des plus de 95 ans, ou du Japonais Hidekichi Miyazaki, qui a couru le 100 mètres en 42,22 secondes à l'âge de 105 ans, ces sportifs âgés repoussent les limites de ce que l'on pensait possible.

Au final, Emma Maria Mazzenga rappelle à tous que le sport est une affaire de passion et de volonté. Qu'il est possible de réaliser de grandes choses, quel que soit son âge. Et son nouveau record du monde du 200 mètres, réalisé à l'âge de 90 ans, en est la preuve éclatante. Un bel exemple de détermination et de longévité, qui montre que le sport est une affaire de passion et de volonté, bien plus que de jeunesse. Alors certes, la piste d'athlétisme n'est pas une fontaine de jouvence, mais elle permet certainement de repousser les limites de l'âge. Bravo à elle, et longue vie aux records des plus de 85 ans !

Jérôme Teras

Je m'appelle Jérôme Teras et je suis un grand passionné de sport. Depuis plusieurs années, je pratique le tennis et j'adore partager ma passion avec les autres. Je rêve de devenir journaliste sportif pour pouvoir couvrir l'actualité des différents sports...