Des crêpes à la Chandeleur OUI mais savez-vous réellement d’où vient cette tradition

Estelle Biron
Par Estelle Biron Modifié le 1 février 2024 à 8h58
Des Crêpes à La Chandeleur Oui Mais Savez Vous Réellement D'où Vient Cette Tradition

Chaque année, le 2 février, la Chandeleur est célébrée en France et dans d'autres pays. Cette fête, également connue sous le nom de Fête des Lumières ou Fête des Chandelles, est étroitement liée à la tradition culinaire française : préparer et déguster des crêpes. Mais pourquoi fait-on des crêpes à la Chandeleur ? Pour répondre à cette question, il faut explorer l'histoire et les origines de cette coutume.

Les crêpes à la Chandeleur : entre culture religieuse et symbole profane

L'origine de la Chandeleur remonte au Ve siècle et se situe dans le contexte du christianisme. À l'époque, le pape Gélase Ier aurait initié une procession aux chandelles pour remplacer les anciennes festivités païennes qui célébraient la purification. Il s'est inspiré de traditions juives et romaines et a voulu faire de cette fête un moment de piété et de lumière. C'est ainsi que chaque fidèle devait apporter sa chandelle et la faire bénir par le prêtre. La Chandeleur est donc avant tout une fête religieuse, commémorant la présentation de Jésus-Christ au temple et la purification de la Vierge Marie.

Mais alors, quel lien entre cette cérémonie religieuse et les crêpes ? Eh bien, la réponse se trouve dans l'histoire profane et les coutumes populaires qui ont évolué au fil du temps. Les crêpes apparaissent dès le début de l'Antiquité, mais c'est surtout à partir du Moyen Âge qu'elles prennent une place prépondérante dans la gastronomie française.

Les crêpes : un mets populaire pour satisfaire les pèlerins et fidèles

Au Moyen Âge, l'Église avait pour coutume d'accueillir les pèlerins ou voyageurs venus de loin avec des repas simples et nourrissants. Afin de les remercier pour leur dévotion et leur foi, elle mettait ainsi à leur disposition des galettes confectionnées avec les ingrédients basiques dont elle disposait : farine, œufs et lait. Ces aliments étaient accessibles à toutes les classes sociales et permettaient de réaliser des repas rassasiants et économiques. De là est née la tradition de consommer des crêpes lors de cette fête religieuse.

Lire aussi :  Hausse de la taxe 2024 sur les abris de jardin, voici comment la contourner légalement

Mais les crêpes avaient également une autre signification symbolique plus complexe qui les liait à la Chandeleur. Elles faisaient référence aux offrandes faites par les fidèles aux défunts, notamment sous forme de pains ronds que l'on appelait aussi "Crêpes de la Saint-Gervais". Ces offrandes étaient souvent associées à des rites funéraires solennels, en particulier lorsqu'ils concernaient des personnalités religieuses importantes. Ainsi, nous avons là un exemple concret du croisement entre culture religieuse et symbolisme profane, avec les crêpes au centre de cette double signification.

Crêpes et solidarité : une association liée à la superstition et aux croyances ancestrales

En approfondissant notre enquête sur le lien entre Chandeleur et crêpes, nous découvrons que ces mets populaires sont également associés à des croyances ancestrales et superstitieuses. En effet, leur forme ronde et dorée est souvent interprétée comme un symbole de scolarité, rappelant le retour progressif de la lumière et du soleil après l'hiver. Le fait que la Chandeleur se situe à mi-chemin entre le solstice d'hiver et l'équinoxe de printemps renforce cette idée de renaissance de la nature.

Selon certaines croyances populaires, il était même dit que si l'on ne confectionnait pas de crêpes à la Chandeleur, cela pouvait porter malheur pour toute l'année à venir. Cela explique pourquoi cette tradition perdure encore aujourd'hui, bien que la plupart des personnes qui respectent cette coutume ne connaissent pas forcément ses origines et ses significations.

Des rituels folkloriques autour des crêpes

Au fil du temps, des rituels folkloriques se sont développés autour de la préparation et de la dégustation des crêpes à la Chandeleur. Par exemple, il est fréquent de voir les Français réaliser ce qu'on appelle "le saut de la crêpe" : après avoir étalé la pâte à crêpe dans la poêle, il faut attendre que celle-ci soit suffisamment cuite pour la retourner d'un mouvement vif et précis. Ce geste, qui demande une certaine dextérité, est censé porter chance et bonheur à ceux qui y parviennent sans faire tomber leur crêpe au sol.

Lire aussi :  Piégés avec leur Tesla : ces voitures sont-elles dangereuses à cause de la météo

De même, certains associent les crêpes à la prospérité et à l'abondance. Il était dit que si l'on parvenait à préparer une grande quantité de crêpes avec peu d'ingrédients, cela attestait d'une grande habileté culinaire et présageait d'une année riche en récoltes et en succès. Cette superstition pourrait expliquer pourquoi les crêpes sont souvent garnies d'ingrédients variés, témoignant d'une cuisine créative et généreuse.

Les crêpes de la Chandeleur aujourd'hui : un héritage culturel et gourmand

De nos jours, la tradition des crêpes à la Chandeleur continue de se transmettre de génération en génération.

Mais si ses racines religieuses ont été largement oubliées, cette pratique séculaire reste un élément incontournable de la vie culinaire française. Chaque année, des millions de familles se réunissent pour célébrer la fête et déguster de délicieuses crêpes, souvent accompagnées d'un assortiment de pâtes à tartiner telles que des confitures, du miel, du Nutella, ou même des garnitures pour galettes salées.

Cet héritage culturel et gourmand nous rappelle donc que derrière l'apparente simplicité des crêpes, il se cache un riche mélange d'histoire, de symboles et de savoir-faire, qui continue d'enchanter petits et grands à chaque Chandeleur. Et si les croyances ancestrales et superstitieuses ont laissé place au plaisir gustatif et convivial, peut-être est-ce là le plus important : partager des moments de partage et de dégustation autour de ces savoureuses crêpes, porteuses d'un passé lointain et mystérieux.

Estelle Biron

Bonjour, je suis Estelle Biron et j'adore m'informer sur tous les sujets de société. J'apprécie particulièrement lire ce que les autres ont à dire et livrer mes propres analyses dans mes articles...